L’évolution des câlins

Réflexion

Me voilà âgée de plus d’un demi-siècle et d’aussi loin que je me rappelle , j’ai toujours adoré les câlins. J’aime ce contact chaleureux de coeur à coeur qui possède son propre langage silencieux. D’ailleurs les langages ne nécessitant aucun mot sont mes préférés car ils font vibrer le coeur et l’âme. Que ce soit les sons mélodieux de la nature ou un sourire, un clin-d’œil, un geste qui apportent réconfort, soutien et nourriture pour l’âme de Chaque-Un. Tel une main qui effleure une joue, touche une épaule, gratte un dos. Des doigts qui caressent les cheveux ou entre les yeux d’un enfant pour l’apaiser et l’endormir, ne serait-ce que tenir la main de quelqu’un dans la sienne. Les contacts physiques avec le monde extérieur sont essentiels à notre bien-être.

Concentrons-nous sur les contacts humains et les différents types de câlin. Il y a entre autres les câlins obligés, plutôt froids et passifs, qui à mon sens devraient être évités. Les câlins sur pilote automatique, vides et faits par habitude, dans une routine inconsciente. Les câlins de dépendance quand on sent l’autre s’accrocher à nous comme à une bouée de sauvetage. Les câlins de réconfort afin d’apporter un apaisement. Il y a les câlins pour soi, les câlins de contrôle, les câlins amoureux, les câlins amicaux, les câlins en retenu ou à sens unique. Il y a les câlins purs et spontanés d’un enfant ou ces doux câlins d’Amour inconditionnel qui harmonisent et qui ressourcent comme ceux offerts par les travailleurs de Lumière. Et finalement, les meilleurs à mon avis, ceux qui nourrissent et unissent les cœurs de part et d’autre uniformément. Ceux qui les offrent sont plutôt rares et précieux. Vous aurez compris qu’un câlin peut appartenir à plus d’une catégorie et être ressenti très différemment de part et d’autre.

Depuis quelques années, je vis de multiples ouvertures du coeur qui me permettent de plus en plus de vivre, d’expérimenter et d’offrir à Chaque-Un l’Amour inconditionnel, la bienveillance, l’harmonie, la paix du coeur et de l’âme. Une récente réflexion m’a permise de conscientiser que plusieurs ne sont pas encore prêts et réceptifs à la richesse et à la profondeur des câlins d’Amour inconditionnel. Voici ce que j’ai observé. Certains ressentent un inconfort ou un envahissement, certains éprouvent de la méfiance, parfois il y a malentendu sur les motifs. D’autres refusent de s’y abandonner par auto-sabotage que ce soit à cause de différentes peurs (rejet, abandon, abus), croyances erronées, jugements, vécu trans-générationnel ou familial, blessures, une mauvaise estime de soi, des pardons à faire, etc

J’en suis à apprivoiser ces diverses réactions et à m’adapter dans le respect du parcours de Chaque-Un. J’en profite pour dire que je suis profondément désolée si jamais ma spontanéité et mon profond désir d’ouverture des cœurs en a heurté quelques-uns en chemin.

Nous sommes tous tellement digne de recevoir tout l’amour, la douceur, le respect et le bien-être disponible afin de nous élever vers la meilleure version de nous-mêmes. Je te vois dans ta lumière. Je vois ta grandeur et tes infinies possibilités. Je crois profondément en toi. Vas-y ! Retire l’abat-jour qui teinte ta vision de la réalité et t’empêche de voir ta lumière. Ouvrons-nous tous à l’Amour, le vrai, celui qui guérit, qui unit et pacifie les cœurs.

Je crois sincèrement que la quarantaine actuelle avec l’isolement et l’introspection qu’elle nous offre est une merveilleuse opportunité pour travailler sur Soi dans le but de s’éveiller, de grandir, de se transformer, de panser nos âmes, d’ouvrir les cœurs de Chaque-Un et qui sait d’apprécier encore plus les câlins. Quand tu seras prêt pour un merveilleux câlin, tu sais sûrement déjà où en trouver un. 😉

Ma nature spontanée me pousse et me soulève. J’émane cette énergie chaleureuse, bienveillante et douce d’Amour inconditionnel. Je suis prête à la distribuer à ceux qui le souhaite et qui s’ouvrent afin de l’accueillir pour leur plus grand bien.

Je nous aime profondément.

Joanne Pelletier, Maître Hushou Tianshi

Sage-femme de l’Âme

Illustration de Jena DellaGrottaglia
tirée du jeu de cartes oracles de l’énergie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *